Canada's NDP

NDP

5 février 2021

Mettons fin à la recherche de profits dans les soins de longue durée et instaurons une garantie de soins

Jagmeet Singh et le NPD dévoilent le premier engagement visant à aider les proches en soins de longue durée, leurs familles et le personnel qui s’occupe d’eux

OTTAWA – La pandémie a mis en évidence les conséquences de l’inaction et de la négligence du gouvernement sur notre système de santé. Des familles ont perdu leurs proches dans des foyers de soins de longue durée partout au pays. Aujourd’hui, le chef du NPD, Jagmeet Singh, a présenté le plan du NPD visant à mettre fin à la recherche de profits dans les soins de longue durée et à instaurer une garantie de soins pour nos proches en soins de longue durée.

« Avant d’être premier ministre, Justin Trudeau a promis au personnel des soins de longue durée, aux résident·es et à leurs familles de mieux financer les soins de longue durée et les soins aux aîné·es. Il n’a pas tenu sa promesse, a déclaré M. Singh. Il a sous-financé les soins de santé et protégé les profits des grandes entreprises et de leurs riches actionnaires. Soyons clairs, personne ne doit tirer profit de la négligence dont sont victimes nos proches. Le NPD va se battre pour éliminer la recherche du profit dans les soins à nos proches. »

Des décennies de coupes budgétaires des conservateurs et des libéraux ont mis en ruine notre système de soins de santé et, alors qu’il prétendait être différent, Justin Trudeau a maintenu les coupes des conservateurs dans les transferts en santé.

Le NPD a un plan pour réparer ce système de soins de longue durée en ruine et mettre en place une garantie de soins avec un engagement envers nos proches qu’ils seront en sécurité, un engagement envers les familles qu’elles peuvent avoir l’assurance que leurs proches recevront les soins qu’ils méritent, et un engagement envers les travailleuses et travailleurs qui s’occupent de nos proches. Grâce à ce plan, le NPD va aussi mettre fin à la recherche de profits dans les soins de longue durée.

« Chaque personne au Canada, quel que soit son âge, mérite de vivre dans la dignité et d’être traitée avec respect par son gouvernement et le système de santé. Et les familles ont besoin de savoir que leurs proches sont en sécurité dans les foyers de soins de longue durée et qu’ils reçoivent les meilleurs soins possibles, a ajouté M. Singh. Nous avons besoin d’un gouvernement qui soit du bord des aîné·es, de leurs familles et du personnel de la santé de première ligne – plutôt qu’être du bord des riches investisseurs. Le NPD va continuer de se battre pour s’assurer que les gens passent avant les profits. »

Les faits sur le plan du NPD :

Demandes d’actions immédiates

Nous demandons au gouvernement de Justin Trudeau de cesser immédiatement les reproches et de faire tout ce qui est en son pouvoir pour résoudre cette crise et :

  • Créer une unité de réaction rapide fédérale pour les catastrophes dans les soins de longue durée (SLD) – un guichet unique pour les provinces:
    • La seule tâche de cette unité serait d’aider les provinces et les territoires à sauver des vies en SLD.
    • Elle pourrait surveiller les meilleures pratiques au Canada et ailleurs et les partager de façon proactive avec les autorités sanitaires provinciales.
    • Elle proposerait aux provinces et aux territoires d’envoyer des militaires pour aider les foyers de SLD aux prises avec de grandes éclosions lorsque les effectifs ne suffisent plus.
    • Elles aideraient les provinces et territoires à accélérer le déploiement des vaccins afin de vacciner les résident.es des foyers de SLD, le personnel de première ligne et les aidants naturels essentiels d’ici la fin février.
  • Réparer le programme de congés de maladie afin que les travailleuses et travailleurs aient accès à dix jours de congés de maladie payés lorsqu’ils en ont besoin.
  • Rendre Revera public

Notre plan pour réparer le système à long terme

  • Nous avons besoin d’un gouvernement qui est du bord des aîné.es et des personnes en situation de handicap, de leurs familles et du personnel de la santé de première ligne, plutôt qu’être du bord des riches investisseurs.
  • Il est temps de mettre fin à la recherche de profits dans les soins prodigués à nos proches.
  • Les néo-démocrates vont réparer ce système de soins de longue durée en ruine. Nous avons un plan pour mettre en place une garantie de soins :
    • Un engagement envers nos proches qu’ils pourront bénéficier de soins sécuritaires et dignes, que ce soit à la maison ou en foyer de soins de longue durée, alors qu’ils avancent en âge.
    • Un engagement envers les familles qu’elles pourront compter sur les soins apportés à leurs proches, avec des inspections, des niveaux de soins et des ratios de personnel appropriés.
    • Un engagement envers les travailleuses et travailleurs de la santé qui s’occupent de nos proches, qu’ils recevront un salaire décent, des prestations et un milieu de travail protégé et sécuritaire, comme ils le méritent.
  • Nous pouvons y parvenir grâce aux mesures suivantes :
    • Mettre fin à la recherche de profits dans les soins de longue durée.
    • Collaborer avec les résidentes et résidents, les spécialistes, le personnel soignant et les gouvernements provinciaux et territoriaux pour élaborer des normes pancanadiennes de soins de longue durée et d’autres soins continus, qui comprendront des mécanismes de responsabilisation et de collecte de données et qui seront appuyés par un financement fédéral spécial adéquat et stable. Nous prévoyons d'investir 5 milliards de dollars supplémentaires dans les systèmes de soins de longue durée à travers le pays au cours d'un premier mandat et nous nous sommes engagés à augmenter le transfert en matière de santé.
    • Réglementer les soins de longue durée et les soins à domicile selon les mêmes principes que ceux de la Loi canadienne sur la santé : universalité, accessibilité, administration publique, intégralité et transférabilité.
    • Améliorer les conditions de travail du personnel de première ligne dans le secteur des soins de longue durée, augmenter les salaires et s’assurer que les travailleuses et travailleurs ont toutes les ressources et la formation nécessaire pour fournir les soins de haute qualité que tous les aîné.es méritent.