Canada's NDP

NDP

4 mai 2021

La proposition du NPD rendrait les soins dentaires plus abordables pour des millions de canadien·nes

OTTAWA – Aujourd’hui, les néo-démocrates pressent le gouvernement d’appuyer leur proposition visant à fournir une couverture dentaire à des millions de Canadien·nes qui ne peuvent se payer une visite chez le dentiste. Le plan du NPD, présenté aujourd’hui par le député néo-démocrate Jack Harris, est entièrement chiffré par le directeur parlementaire du budget et profiterait à 6,7 millions de personnes au Canada dont le revenu familial est inférieur à 90 000 $ par année.

« Les gens ont besoin d’aide pour se payer des soins dentaires, maintenant plus que jamais, car de plus en plus de gens ont perdu leurs avantages sociaux liés à leur travail pendant la pandémie, a déclaré le chef du NPD, Jagmeet Singh. L’année dernière, les libéraux ont choisi d’accorder les plus gros allégements fiscaux à des personnes et à des entreprises qui n’en avaient pas besoin. Dans le budget de cette année, ils se sont rangés du côté des grandes entreprises et des ultra-riches en refusant de leur faire payer leur juste part à l’aide d’un impôt sur la fortune. En revanche, les néo-démocrates, eux, vont se battre pour que les gens obtiennent les soins de santé dont ils ont besoin, et ce, en tout temps au lieu de protéger les intérêts des ultra-riches de notre pays ».

À l’heure actuelle, une personne sur trois au Canada n’a pas accès à une assurance dentaire et plus d’une personne sur cinq affirme que les coûts les dissuadent de consulter un dentiste. Les néo-démocrates veulent mettre fin à cette inégalité dans l’accès aux soins de santé de base et faire valoir les coûts sanitaires et économiques de l’inaction du gouvernement fédéral.

Si elle n’est pas traitée, une mauvaise hygiène dentaire cause de nombreux problèmes de santé graves comme les maladies cardiovasculaires, la démence, les infections respiratoires et les complications diabétiques. Partout au pays, les salles d’urgence ont du mal à répondre à la demande causée par la COVID-19. Pourtant, toutes les neuf minutes, rien qu’en Ontario, une personne se rend aux urgences à cause d’une douleur dentaire, alors que ce dont elle a vraiment besoin, c’est de voir un dentiste. Le coût de ces visites au Canada est estimé à plus de 150 millions de dollars par an.

« Le manque d’accès à des soins dentaires abordables pour les personnes non assurées crée une inégalité importante dans le système de soins de santé du Canada, a déclaré M. Harris. Les libéraux ne cessent de dire qu’ils vont s’attaquer au coût élevé des services dentaires dans les discours du Trône ou pendant les élections, mais l’aide ne vient jamais. Ils viennent de présenter un budget fédéral et ils n’ont rien fait pour aider les gens qui n’ont pas les moyens de consulter un dentiste. Le gouvernement peut faire quelque chose à ce sujet – il choisit de ne pas le faire. Les néo-démocrates vont continuer de se battre pour que les Canadien·nes disposent des soins dentaires dont ils ont besoin pour rester en bonne santé ».