BILAN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE

Alors que la session parlementaire s’est achevée le 20 juin, la députée de Saint-Hyacinthe–Bagot fait un retour sur les derniers mois à la Chambre des communes.

« Dans le cadre de la dernière session, nous avons une fois de plus constaté que nous sommes le seul parti à réellement défendre les intérêts de tous les citoyens et citoyennes », a mentionné la députée Sansoucy.

« J’ai beaucoup insisté auprès du gouvernement afin que tous les aînés reçoivent une pension qui leur permette de vivre dans la dignité. Je vais continuer le travail pour que tous les aînés reçoivent le supplément de revenu garanti auquel ils ont droit», a ajouté la députée Sansoucy.

La députée de Saint-Hyacinthe–Bagot a aussi beaucoup travaillé sur l’enjeu de l’endettement des ménages, une réalité de plus en plus croissante alors que plusieurs familles sont endettées en raison des frais exorbitants des cartes de crédit, de la hausse constante et élevée du coût de la vie et du manque de logements abordables.

Brigitte Sansoucy a également poursuivi le travail auprès du gouvernement afin que tous les citoyens et citoyennes du comté aient accès au service Internet haute vitesse et à un réseau cellulaire de qualité. « Ces services sont très importants pour maintenir les jeunes dans notre communauté, ainsi que pour la vitalité économique et le maintien des PME », a-t-elle déclaré.

Tant à Ottawa qu’en circonscription, Brigitte Sansoucy n’a cessé de se battre afin d’enrayer l’injustice des prestations de maladie de l’assurance-emploi qui sont actuellement insuffisantes « Parce que 15 semaines pour guérir, ce n’est tout simplement pas assez ! » a-t-elle répété.

Sur le plan local, la députée a organisé une table ronde sur l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre afin d’exhorter le gouvernement d’agir. Elle a aussi tenu des cafés citoyens portant sur les plastiques à usage unique et le logement abordable à Saint-Hyacinthe, ainsi que des portes ouvertes à Acton Vale. La députée a tenu de nombreuses rencontres avec son comité jeunesse de même qu’avec son nouveau comité des aînés, en plus de continuer sa tournée « à la rencontre et à l’écoute des élu.e.s » dans l’ensemble des municipalités du comté.

Du côté de l’agriculture, Brigitte Sansoucy a présenté à Upton le plan néo-démocrate pour défendre la gestion de l’offre et réaffirmé qu’ils sont des alliés pour le Québec. « La gestion de l’offre assure la vitalité de nos régions et contribue à notre souveraineté alimentaire. Les producteurs agricoles doivent être entièrement dédommagés et à long terme pour les pertes occasionnées par les brèches créées par les derniers accords commerciaux signés par les libéraux et les conservateurs avant eux. Il est aussi nécessaire de s’assurer de la réciprocité des normes avec nos partenaires commerciaux afin que nos producteurs agricoles compétitionnent à armes égales avec les produits qui entrent au Canada », avait alors déclaré la députée Sansoucy.

Porte-parole en matière d’infrastructure et collectivités, elle a également a tenu une conférence de presse à Saint-Dominique réclamant du gouvernement fédéral qu’il intègre des critères favorables aux infrastructures durables lors de ses octrois de contrats

Maintenant la session terminée, Madame Sansoucy concentrera son temps et son énergie à parcourir les évènements d’un peu partout dans sa circonscription pendant tout l’été. Elle continuera à être à l’écoute des enjeux qui préoccupent les citoyens et les citoyennes de sa circonscription.