RÉFORME ÉLECTORALE : UN PROCESSUS COLLABORATIF GRÂCE AU NPD

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

7 juin 2016

 

RÉFORME ÉLECTORALE : UN PROCESSUS COLLABORATIF GRÂCE AU NPD

 

OTTAWA — Le NPD a remporté une importante victoire pour les Canadiens quant au processus de réforme électorale. Le gouvernement libéral a voté pour l’adoption du plan du NPD visant à faire de la réforme électorale un processus équitable, inclusif et collaboratif entre tous les partis. La motion du NPD crée un comité qui sera représentatif de tous les partis au Parlement et n’offrira aucun avantage particulier à un quelconque parti.

 

« Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que le système électoral soit équitable, que chaque vote compte et que tous les votes soient égaux, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Nathan Cullen. Mais aujourd’hui, nous avons fait un premier pas important. Nous devons continuer à travailler ensemble afin d’obtenir la confiance des Canadiens au fur et à mesure que nous avançons dans ce processus. »

 

Depuis cinq mois, le NPD fait des propositions pour inciter le gouvernement libéral à avancer concrètement sur la question fondamentale du changement de mode de scrutin. La vaste majorité des Canadiens ont signifié qu’ils ne veulent plus du système uninominal majoritaire à un tour où le « gagnant prend tout ».

 

« Nous sommes heureux d’avoir réussi à rassembler tous les partis grâce à cette entente et d’avoir obtenu des concessions importantes de la part du gouvernement, a ajouté le porte-parole adjoint du NPD en matière de réforme démocratique, Alexandre Boulerice. Grâce à notre motion, nous pouvons enfin commencer de manière collaborative le travail important sur la réforme électorale. »

 

La motion du NPD demande qu’un comité soit mis sur pied dans les dix prochains jours.

 

 

– 30 –