Lettre ouverte : Budget fédéral 2017: le temps d’investir dans notre communauté.

LETTRE OUVERTE

Budget fédéral 2017: le temps d’investir dans notre communauté.

Le budget fédéral, c’est une question de choix! Le budget du 22 mars est donc l’occasion toute désignée de prendre de bonnes décisions et d’investir dans notre communauté.  

Une décennie sous un gouvernement conservateur a causé des dégâts à l’économie de notre région et l’élection de 2015 a été vue comme un renouveau, apportant un lot d’espoir aux Maskoutains et aux Valois. En termes d’infrastructures les besoins dans notre circonscription sont grands. On n’a qu’à penser, entre autres, au prolongement du boulevard Casavant qui est une nécessité pour le développement et la croissance de Saint-Hyacinthe.Il est essentiel que le gouvernement fédéral agisse rapidement et de façon structurante dans ce dossier afin de permettre l’achèvement de cette infrastructure routière. La ville de Ste-Pie souhaite développer un centre communautaire, un projet d’infrastructure qui lie à la fois les loisirs, le secteur communautaire, le milieu scolaire ainsi que la bibliothèque municipale. La municipalité de Sainte-Jude souhaite faire la réfection de son centre communautaire et le rendre plus accessible. À Upton, la réalisation du Parc nature de région d’Acton est un projet novateur et concerté qui nécessite des investissements financiers majeurs.  Ces exemples, pour ne nommer que ceux-là, démontrent à quels points, les besoins en matière d’infrastructures sont grands pour notre circonscription.

En campagne électorale, les libéraux avaient promis d’être des partenaires des villes et d’investir massivement dans les infrastructures sociales et publiques, ils ne peuvent pas tourner le dos à notre circonscription, à nos PME et à nos organismes communautaires. Il est grand temps que ces partenaires reçoivent le support auquel ils ont droit que ce soit en termes d’infrastructures, de subventions, ou encore de logement abordable.

Je l’ai constaté lors de ma récente tournée des PME à Acton Vale : la contribution de nos entrepreneurs locaux est exceptionnelle. Il faut donner à ses créateurs d’emplois des incitatifs pour qu’ils continuent à créer de bons emplois. D’ailleurs les libéraux avaient promis de réduire le taux d’imposition des PME de 11% à 9%, ce budget sera l’occasion de passer de la parole aux actes. Rappelons qu’au niveau national, elles créent près du trois quarts des nouveaux emplois. Il faut offrir à ces entrepreneurs le soutien dont ils ont besoin pour générer encore plus d’emplois de qualité dans notre communauté.  

Les libéraux doivent saisir l’occasion, dans le prochain budget d’investir enfin dans notre communauté.