Le NPD dépose un projet de loi pour renforcer la sécurité ferroviaire

 

 

 

OTTAWA – La porte-parole du NPD en matière d’environnement et de changements climatiques, Linda Duncan (Edmonton-Strathcona), a déposé mardi un projet de loi d’initiative parlementaire visant à renforcer les règlements en matière de transport ferroviaire de marchandises dangereuses.

« Le transport ferroviaire de marchandises dangereuses s’est accru de manière phénoménale ces dernières années, a affirmé Linda Duncan. Malgré le fait que les gouvernements successifs aient déclaré que le transport de pétrole par voie ferroviaire posait des risques importants, le secteur ferroviaire reste très insuffisamment réglementé. »

Dans son projet de loi, Linda Duncan propose deux changements importants à la réglementation en matière de sécurité ferroviaire. Elle souhaite rendre obligatoire une évaluation environnementale fédérale (et la tenue de consultations publiques) de toute l’activité ferroviaire posant un risque important à l’environnement, à la vie humaine ou à la santé publique. De plus, elle propose de mettre en place un niveau de certification obligatoire pour toutes les sociétés ferroviaires qui souhaitent transporter des quantités établies de matières dangereuses.

« Ces changements donneront l’occasion aux Canadiens de s’exprimer sur la façon dont les marchandises dangereuses traversent leurs collectivités, a ajouté Linda Duncan. Nous devons être proactifs et prévenir les conséquences négatives des catastrophes ferroviaires de l’ampleur de Lac-Mégantic, surtout que l’Office national de l’énergie prédit une multiplication par dix du transport de marchandises dangereuses sur 25 ans. »

-30-