L’accès aux soins palliatifs devrait être un droit, selon le NPD

OTTAWA – Les néo-démocrates ont présenté un plan détaillé pour l’amélioration des soins palliatifs le 4 février, à Ottawa, lors de la dernière audience du comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir.

Ce plan ferait de l’accès aux soins palliatifs un droit pour tous les Canadiens. Ottawa devra aussi collaborer avec les provinces et les territoires pour mettre en œuvre une stratégie pancanadienne afin d’améliorer les soins palliatifs et des soins en fin de vie.

« Une chose ressort clairement du témoignage des intervenants, c’est qu’il y a un consensus au pays sur la nécessité d’améliorer les soins palliatifs, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de justice, Murray Rankin (Victoria). C’est d’ailleurs sur cet enjeu que nous avons orienté nos contributions à ce comité spécial. Il faut continuer le travail que le député Charlie Angus a amorcé à la dernière législature. Il faut reconnaître que c’est une priorité pour tous les Canadiens. Le gouvernement doit en tenir compte dans sa réponse à la décision de la Cour suprême sur l’aide médicale à mourir. »

Le plan du NPD inclut une campagne pancanadienne de sensibilisation aux soins en fin de vie, ainsi que des recommandations pour améliorer l’accès aux prestations de compassion pour les aidants naturels.

L’an dernier, une motion du député du NPD Charlie Angus (Timmins–Baie James) a été parrainée par des députés de tous les partis et adoptée à la quasi-unanimité à la Chambre des communes.

« Les néo-démocrates savent qu’il faut agir rapidement en matière de soins palliatifs, a ajouté Charlie Angus. La Cour suprême a statué sur le droit à l’aide médicale à mourir. Nous croyons que les Canadiens ont également besoin d’un meilleur accès à des soins palliatifs de qualité. »

– 30 –

http://www.npd.ca/nouvelles/lacces-aux-soins-palliatifs-devrait-etre-un-droit-selon-le-npd

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Centre des médias du NPD : npdcom@parl.gc.ca