Brigitte Sansoucy dresse le bilan de sa mission d’observation au Guatemala

Saint-Hyacinthe, le 07 mai 2018 – La députée Brigitte Sansoucy s’est rendue le mois dernier au Guatemala, en compagnie de deux de ses collègues de la Chambre des Communes, dans le cadre d’une mission d’observation organisée par la Canadian Foodgrains Bank.

La députée de Saint-Hyacinthe–Bagot se réjouit d’avoir eu l’opportunité de découvrir le Guatemala, un pays méconnu de l’Amérique centrale qui reste l’un des plus inégalitaires au monde. « Je me sens privilégiée d’avoir eu l’opportunité de me rendre au Guatemala et de rencontrer des agriculteurs et des agricultrices de ce pays. J’ai réalisé à quel point à la base, l’agriculture d’ici ressemble à celle du Guatemala, au-delà des cultures, l’agriculture est le moteur de l’économie là-bas, comme ici », explique la députée Sansoucy.

Une communauté agricole du village de Comitancillo, dans le département de San Marcos, en compagnie de la délégation canadienne.

Cette mission d’observation avait pour objectif de présenter aux députés les différents projets parrainés par le Canada, qui ont été mis en place pour venir en aide aux milliers de guatémaltèques qui vivent encore aujourd’hui dans la précarité et la malnutrition. Rappelons que 59 % de la population du Guatemala vit aujourd’hui encore dans la pauvreté après des décennies de conflits armés qui ont eu lieu au pays, entre les années 1960 et 1996.

 

Les députés T.J. Harvey (Libéral), John Barlow (Conservateur) et Brigitte Sansoucy (NPD), accompagnés de tisserandes guatémaltèques.

Sous le titre de « Québec – Guatemala, une même agriculture au-delà des cultures », Brigitte Sansoucy a présenté le bilan de son récent voyage au Guatemala lors d’une conférence de presse le 4 mai dernier à son bureau de circonscription à Saint-Hyacinthe devant des représentants locaux de Fonds Solidarité Sud (Agro-Paix), Développement et Paix, la Fondation SOCODEVI, de l’UPA développement international, Comax Coopérative agricole, Solidarité Montérégie Amérique Centrale (SMAC), de la FADOQ, la Maison de la famille des Maskoutains, Forum 2020 et les représentants des médias.

Outre l’importance de l’agriculture dans la croissance économique de ce pays en développement, elle a présenté les impacts du travail collectif dans le développement des petites entreprises agricoles et leurs communautés et finalement, Madame Sansoucy a relaté les similitudes entre Saint-Hyacinthe–Bagot et les régions visitées lors de ce voyage.

                 

Photos prises par Annie Beauregard lors de la conférence de Madame Sansoucy à ses bureaux. Elle porte entre autres un foulard de bambou tissé par une coopérative de femmes rencontrées au Guatemala et le café équitable a été rapporté de son voyage également.